ecrire, commenter et être commenté.
Forum déstiné à partager nos écrits en tous genres, entre passionés de l'écriture.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

nouvelle pour concours
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum  .::. Vos écrits.  .::. Nouvelles.
Aller à la page: 1, 2  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvDim, 06 Avr 2008 18:23:52 +000023Dimanche 2008----120642. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Voila le premier jet du début d'une nouvelle que j'écris pour un concours, j'attends vos remarques...

Les yeux clos, allongée sur son lit, Lara ne réfléchit à rien. Elle ne dort pas et sait qu’elle n’arrivera pas à trouver le sommeil. Elle laisse son esprit vagabonder dans ses souvenirs, s’échapper dans ses rêves. Elle profite de ces moments de repos, de ces instants intemporels volés à la réalité. Machinalement elle avance sa main vers le côté opposé du lit, mais elle ne rencontre que le vide, déçue elle la laisse retomber sur l’oreiller inoccupé. Il n’y a personne à coté d’elle, cette triste constatation la ramène brusquement à la réalité : ses réminiscences se sont envolées, ses songes ont disparu. Elle se sent soudain seule et tourne la tête vers son réveil : les chiffres rouges indiquent 03h26 du matin. Lara repousse ses draps blancs, se lève et enfile un peignoir de soie noir, le contact froid du tissu la fait frissonner pendant qu’elle ouvre les épais rideaux qui masquent les fenêtres de sa chambre. Elle contemple un moment la vue qui s’étend sous ses yeux : un océan de lumière composé des lueurs de bureau ou d’habitations où leurs occupants, comme elle, sont restés éveillés et les phares des voitures et des taxis, plus bas dans la rue. Plus loin la masse noire de Central Park. Elle a toujours adoré New York et ses buildings imposants, voila pourquoi, quand elle en a eu les moyens, elle s’est offert cet appartement luxueux dans un des buildings les plus convoités de la ville. Elle s’émerveille à chaque fois qu’elle contemple le paysage du centre des affaires, ses grandes baies vitrée et la hauteur où elle se trouve lui offre une vue imprenable. C’est, pense-t-elle, une des plus belles récompenses de son succès et de tous les sacrifices qu’elle a du faire pour en arriver là.
Elle traverse la cuisine, fait chauffer du café et pénètre dans son bureau. Elle s’y assied et allume la lampe, un coup d’œil à son téléphone portable lui indique qu’elle n’a aucun nouveau message.

Non bien sur, j’espère encore avoir de ses nouvelles, quelle idiote, il était attentionné. Gentil, sensible et je l’ai jeté sans raison. Non bien entendu il y a une raison, la raison de ma perpétuelle et volontaire solitude.

La minuterie de la cafetière se fait entendre, elle se relève et revient chargée d’une grande tasse fumante.

De quoi tenir le reste de la nuit

A travers les volutes qui s’échappent de la tasse, Lara contemple le viel noir, elle respire l’odeur réconfortante de la caféine, ferme les yeux un instant puis pose sa tasse près d’elle, baisse les yeux et porte son attention sur le bloc note en face d’elle. Il ne lui reste plus qu’à achever les dernières pages de son nouveau roman, son éditeur est satisfait, elle a fini à temps et ce livre très attendu est déjà promis à un grand succès.
Elle est écrivain, ce qu’elle a toujours souhaité.

Un écrivain riche et célèbre en plus…

Qui aurait cru que cette petite étudiante venue d’Europe, sans aucune expérience ni aucun livre publié réussirait à percer aussi vite ?

Bien sur au début j’ai galéré, comme il fallait s’y attendre et comme mes parents m’avaient prévenue. Le petit appart pourri près du métro, le job de serveuse dans un fast food merdique et au salaire ridicule, les études par correspondance, et tard le soir, enfin l’écriture du livre qu’elle avait toujours eu envie de faire : une tragédie. Et puis le roman enfin achevé, la recherche d’un éditeur prêt à publier les écrits d’une jeune débutante de 21 ans, Et j’ai fini par en trouver un, après de multiples refus et de lettres sans réponses : la lueur d’espoir. Les semaines qui ont suivi la publication n'ont pas été très réjouissantes, mais peut à peut il y eu toujours plus de livres vendus et à la surprise générales il a fallu refaire plusieurs tirages pour satisfaire la demande de lecteurs de plus en plus nombreux. Et voila, ma carrière était lancée.

Un petit sourire éclaire son visage à l’évocation de son passé, maintenant elle a 27 ans et s’est faite un nom dans le monde de la littérature moderne. Elle a réalisé son rêve, mais ce rêve a un prix. Pour être habitée du feu de l’inspiration il lui a fallu renoncer aux flammes de l’amour. Cette solitude est un choix, car le bonheur d’aimer et d’être aimer la privait de cette grâce, ce don indispensable grâce auquel elle noircissait des pages blanches sans avoir à réfléchir . Le malheur, la tristesse, le désespoir, voila ce qui l’inspire : ces thèmes sombres des tragédies qui ont bâti sa renommée. Le bonheur n’y a pas sa place. Bien sur elle est déjà tombée amoureuse, a déjà aimé, et c’est là que l’inspiration l’a abandonnée. Puis le besoin d’écrire à nouveau est apparu de plus en plus insistant, irrépressible et elle lui a toujours cédé. Préférant l’abandon aux mots à l’abandon des sens, chérissant le papier et le crayon plutôt que la chaleur d’un homme. Elle s’est résignée à vivre seule, sacrifiant sa vie sentimentale au profit de son succès, de sa passion.
Le regard dans le vide, elle se sent de plus en plus seule, tout est silencieux, tout est froid autour d’elle. Elle se sent soudain si faible, si fragile, si vulnérable. Elle est riche, elle est célèbre, que peut-elle demander de plus ?

Mais la fortune ne fait pas tout tu le sais bien.

« L’argent ne fait pas le bonheur », cette citation se fait réelle. Elle avait un manque depuis si longtemps que l’inspiration ne pouvait combler, un manque plus pesant et accablant ce soir.
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

Publicité






Message Posté le : 18 pmvDim, 06 Avr 2008 18:23:52 +000023Dimanche 2008----120642. (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvDim, 06 Avr 2008 18:49:29 +000049Dimanche 2008----120642. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Bonjour angel!
Alors je vais essayé de t'aider au maximum!
pour commencer, la trame n'est pas mauvaise, mais selon moi il manque un peu d'action... (je dis cela à titre personnel, vu que j'aime beaucoup la littérature fantastisque et l'aventure!)
Ensuite, il y a quelques fautes d'orographes et de grammaire qu'à ta place je corrigerais vite ! (les lecteurs du concours ne seront sans doute pas très cléments de ce point de vue!)
De plus, tes phrases me semblent parfois trop longues.. En effet, j'ai remarqué que tu employais beaucoup de virgules, là où l'on attendrait plus des points...

Mis à part cela, j'ai beaucoup aimé ta nouvelle qui semble si... réelle...
Au regard de ta signature, je dirais presque que c'est du vécu!
Ai-je raison?

En tout cas, mes "critiques" (ah! ja n'aime pas ce mot, ça sonne trop péjoratif!) ne sont en rien accusatrices, mais, je l'espère, constructives, et à toi le plaisir de les suivre ou non!

Ah! j'allais presque oublier : bonne chance pour ton concours!

p-s : peux-tu me donner l'adresse de ce concours en message privé s'il-te-plaît???
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvDim, 06 Avr 2008 18:55:42 +000055Dimanche 2008----120642. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Merci pour tes remarques, c'est vrai que j'ai tendances a faire des phrases trop longues, et pour les points de grammaire, le texte doit encore etre retravailler.
Ui c'est a peut près du vécu (mais je n'habitte pas (encore) a New York Razz)
Je posterai la suite plus tard, avec un peut plus d'action peut etre Wink
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvDim, 06 Avr 2008 18:58:30 +000058Dimanche 2008----120642. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

lol!
ok préviens moi alors je me ferais un plaisir de te lire encore!
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

abdel


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 64
Localisation: maroc
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Plume en or.: 53
Moyenne de points: 0,83

Message Posté le : 18 pmvLun, 07 Avr 2008 16:49:01 +000049Lundi 2008----120442. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Le thème de l'écrivain femme (prostituée) comme personnage clé du roman,  qui réussit dans sa quête d'être écrivain, me revient à l'esprit. Une réminiscence d'une quelconque lecture.
Le thème n'est donc pas nouveau,mais il est abordé avec une grande limpidité de style et une inpeccable  introduction et présentation des personnages et des lieux.

Si c'est un premier jet, il ne faudra pas y toucher, sauf pour les erreures d'inattention.

On passe de la rêverie, ,au réel,, puis la chambre, puis la rue, puis la ville, le retour à l'interieur de l' appart. Comme avec une caméra à l'épaule , l'auteur  scrute les alentours et revient au personnage pour livrer ses pensées en italique: un dialogue intérieur qui n'a pas besoin d'être rapporté au style indirect.

De longues phrases , syntaxiquement maîtriseés. Leur rythme et pontué de gestes et de pensées en fusion harmonieuse.

Autant de procédés qui me font dire sans hésiter : vous  êtes déjà écrivain dans la forme et le fond.
_________________
Rien ne sert de discourir, il faut parler à point.


Dernière édition par abdel le 18 pmvLun, 07 Avr 2008 19:36:51 +000036Lundi 2008----120742. (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvLun, 07 Avr 2008 19:02:59 +000002Lundi 2008----120742. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Wouah! Shocked
9a c'est du commentaire! Je vais en prendre de la graine... Very Happy
Eh! oui, on n'apprend pas seulement à écrire une nouvelle, mais aussi à commenter lol!
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvLun, 07 Avr 2008 20:07:26 +000007Lundi 2008----120842. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Que répondre à un commentaire pareil, tout d'abord merci pour tes remarques, je ne m'attendais pas du tout à d'aussi bonnes critiques.
Moi par contre je n'ai jamais lu un livre qui ait le même sujet.
J'espère que j'arriverai à écrire la suite dans ce même style.
Je manque beaucoup de confiance en moi au niveau écriture, et j'ai de gros doute en ce qui concerne mes "talents", mes capacités à écrire quelque chose de bien. Ton commentaire m'a donc vraiment touché, merci!
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvLun, 07 Avr 2008 20:10:31 +000010Lundi 2008----120842. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Aie confiance en toi, angel!
Tu as vraiment du talent, ne t'en fais pas !
Et ne t'inquiète pas, on sera là si tu as un problème! Wink
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvMar, 08 Avr 2008 21:26:40 +000026Mardi 2008----120942. (2008)    Sujet du message : nouvelle 2ème partie Répondre en citant

Voila la suite de ma nouvelle, c'est toujours un premier jet, il y a plusieur tournures de phrases dont je ne suis pas vraiment satisfaite, mais bon il faut avancer...  Je m'excuse déja pour les faute de frappes et d'orthographe.J'attend vos remarques.




La tendresse, les bras d’un homme, cette impression de sécurité, s’entendre murmurer « je t’aime » à l’oreille, et cette présence rassurante, les regards complices et les frissons qui parcouraient sa peau, tout ça me manque, tout ce que l’inspiration ne peut pas remplacer…Tu as très bien réussi à vivre sans pendant toute ces années, pourquoi craquer maintenant ? Ressaisis-toi !



Elle passe le reste de la nuit à pofiner le final de son roman, s’interdisant de replonger dans l’espérance de ce qui lui est impossible.

- Hello ma chérie, comment vas-tu ?
- Ça va, la fatigue comme d’habitude, et toi Sheila, quoi de nouveau ?
- J’ai rencontré un mec super sexy, la bombe !
- Ah, tu as déjà oublié Steeve ?
- Oh oui, en plus au lit il est beaucoup plus performant…
- Sheila !
- Quoi ? Il faut savoir vivre, c’est ça qu’il te manque ma pauvre chérie, un mec au lit.

Comme si je n’y avais pas déjà pensé. Mais entre toi et moi il y a une grande différence, toi tu es une nympho ma chérie

- Lara ? toujours là ?
- Oui, alors que me vaut le plaisir de ton appel ?
- Je voulais prendre des nouvelles de mon écrivain préféré, et te rappeler que demain soir j’ai mon vernissage, tu n’as pas oublié ?
- Non, bien sur que non

Enfaite si, elle a oublié

- Tu as fini ton livre ?
- Je l’ai envoyé à mon éditeur ce matin.
- Parfait ! J’en déduis que tu es libre maintenant non ?
- Oui, pourquoi ?
- Pour te faire sortir de ta tour de verre, te montrer qu’il y a de la vie à l’extérieur.
- Je sais ce qu’il y a dehors, j’ai des fenêtres tu sais.
Son rire cristallin se fit entendre à l’autre bout du fil.
- Oui tu as de sacrés fenêtres même, mais la tendance change ma chérie, il faut remettre ta garde robe à la mode.
Elle sourit.
- En manque de shopping c’est ça ?
- Exactement, et c’est l’occasion de passer une journée à dépenser avec une bonne amie. Tu as déjà oublié les heures qu’on passait ensemble quand tu n’écrivais pas autant dans les boutiques ? ça ne te manque pas ?

Et voila, je l’attendais son ton plaintif, un soupçon suppliant qui arrive à vous faire culpabiliser et avec lequel elle obtient ce qu’elle désire.

-Ok, ok, c’est bon tu as gagné, on se retrouve où ?
Et elle devina son sourire.


La voila descendue de sa « tour de verre », plongée dans la vie New Yorkaise typique, un après midi d’été : la chaleur pesante, le brouhaha ambiant, l’odeur de l’asphalte brulante mêlée à la pollution des pots d’échappement. Les gens occupés, les hommes d’affaires stressés, les touristes fascinés et les taxis qui s’agitent tes des fourmis sous l’astre soleil qui les domine de toute sa lumière. En se rendant au point de rendez-vous, Lara croise un groupe de touristes : appareils photo en main, T-shirt « I love NY » et casquette assortie, les yeux grands ouverts, la tête levée vers le ciel, s’émerveillant à la vue de ces géants de verre qui les surplombent. New York : le symbole de l’Amérique, la capitale de la consommation, le Big Appel construite en hauteur. La ville qui fait rêver, la ville qui attire.
Et elle y habite, comme elle l’avait rêvé. Tout dans cette ville s’opposant à sa vie d’avant : elle a quitté la Suisse pour les USA, abandonnée son petit village pour une des plus grandes villes du monde, parle d’avantage l’anglais que sa langue maternelle, a préféré l’agitation urbaine au calme des montagnes. Elle a abandonné son pays pour faire de son rêve une réalité.

Oui, j’ai réussi à percer et j’ai toutes les prérogatives que le succès peut apporter, mais je n’ai pas de famille à moi, pas de mari, pas d’enfants… Arrête ! Arrête de te torturer avec ça, ça ne changera rien

Elle ne cesse de se le répété depuis longtemps, sans grande réussite.
Elle secoue la tête pour chasser les pensées trop pénibles de son esprit et s’intéresse aux vitrines des boutiques comme si cela peut l’empêcher de réfléchir. Elle s’arrête devant la bijouterie où Sheila devait venir la rejoindre, u coup d’œil à sa montre lui indique qu’elle a un peut d’avance. Comme son amie n’arrive jamais à l’heure, Lara entre dans le magasin. Elle parcourt les rayonnages, ces yeux sans cesse attirés par l’éclat des bijoux enfermés dans leur prison de verre : les bagues serties de diamants, les colliers aux motifs plus beaux les uns que les autres, les bracelets d’or et d’ragent et des prix toujours plus exorbitants. Autant de petites merveilles qui attisent la convoitise et le désire mais rapidement découragé par le prix de l’objet. Un bijou en particulier attire l’attention de Lara, c’est un collier, le pendentif : un cœur en argent ouvragé, un diamant éclatant incrusté en son centre, est magnifique. Il dégage de la lumière qui forme un halo de clarté, éclairant ainsi d’une douce lumière son visage avide.

Il me le faut, la tentation est aussi grande que le prix, que faire ? C’est l’instinct du shopping qui revient, déjà…
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

abdel


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 64
Localisation: maroc
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Plume en or.: 53
Moyenne de points: 0,83

Message Posté le : 18 amvMer, 09 Avr 2008 01:06:49 +000006Mercredi 2008----120142. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

alors là il faudra apporter des retouches, car il persiste assez d'erreurs et le style et moins soutenu qu'avant.

L'intrigue ne se dessine pas encore malgré cette longue introduction . On est impatient de savoir l'intrigue. Vous auriez dù l'annoncer et créer un peu de suspens. On se dit : va-t-elle voler ce bijou ?
C'est tout ce qu'on peut se demander pour l'instant, alors qu'on a oublié ce personnage auquel elle pensait avant.

Un début de choc donc, mais une suite un peu relâchée. Agissez en conséquence pour notre plaisir de vous lire.

Bon courage.
_________________
Rien ne sert de discourir, il faut parler à point.


Revenir en haut
              

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvMer, 09 Avr 2008 20:01:21 +000001Mercredi 2008----120842. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

C'est vrai que la personne à qui le personnage pensait a disparu, et je trouve que c'est dommage.

Beaucoup de fautes d'inattention (rien d'irrémédiable!) mais aussi une petite baisse de régime dans le style.
Je préférais le début, ce récit d'une femme qui a réussi mais à qui il manque quelque chose d'essentiel. Dans cette suite, cette vision des évènements est un peu moins forte.

Mais j'attends avec impatience la suite!
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvJeu, 10 Avr 2008 18:42:51 +000042Jeudi 2008----120642. (2008)    Sujet du message : nouvelle 3ème partie Répondre en citant

tout d'abord merci pour vos remarques, oui il y a une baisse de style, j'essaierai de corriger ça quand je retravaillerai le texte. Sinon pour le suspens je préfère écrire toute la nouvelle et par après revenir et mettre un peut plus de suspens. L'introduction est aussi peut etre un peut longue, voila la suite, j'espère avoir fait mieu que la fois précédente, à vous de me dire...


-       Hey tu commences sans moi ?!
Surprise, Lara se retourne. Sheila se trouve devant elle. Ses cheveux blonds tombent en cascade sur ses épaules découvertes, une fine robe bleue souligne sa taille de guêpe, son teint pâle met en valeur ses yeux bleus et ses lèvres d’un rouge claire forment un magnifique sourire.
-       Mais non. Je fais seulement les repérages, dit-elle en lui faisant la bise.
-       Tu as plutôt bonne mine pour quelqu’un qui a passé des semaines cloitrée chez toi.
-       Tu exagères. Et c’était pour mon travail.
-       Oui bien sur. Tu as pris ta carte de crédit ?
-       J’ai pris les trois.
Les séances shopping avec toi son généralement très couteuses
-      Parfait, alors allons -y
En sortant du magasin, la sonnerie se fait entendre. Dans la rue les genre se croisent et se succèdent autour d’elle. Lara observe la chaussée en face d’elle, la route est coupée par un passage clouté, les individus qui traversent obligent les voitures à stopper leur course. Un homme en particulier attire son attention : Il lui tourne le dos. Il est grand, Son allure sportive dégage une grande assurance.  Il exhale une aura, quelque chose d’attirant et d’indéfinissable. Le voila sur le trottoir, de l’autre côté, Il scrute la rue comme si Il cherche quelque chose, ou quelqu’un. Lara L’observe toujours, Le suit du regarde comme hypnotisée. Quand soudain leur regard se croisent, Il est tout simplement beau : Ses cheveux d’un noir de jais encadrent un visage à la peau matte, Ses yeux sont d’un bleu claire impressionnant, Son regarde est profond, pénétrant, troublant. Les bruits sont étouffés, l’univers autour d’eux disparaît, le temps même semble s’être arrêté, elle ne voit que lui, se perd, se noie dans Son regard. Elle est parcourue de sueur froides, son corps frissonne, son rythme cardiaque s’accélère, elle perçoit son cœur lui marteler la poitrine. Elle sent la chaleur lui monté au visage, elle sait que ses joues sont maintenant teintée de rouge mais Lara, gênée, n’ose pas baisser la tête, n’ose pas briser ce lien fragile et en même temps si intense. C’est Sheila qui finit par interrompre cet instant irréel, elle lui saisit le bras et Lara se détourne de ce bel inconnu bien malgré elle.
-       Qu’est ce que tu fias planter là ? Qu’est ce qu’il y a ?
-       Rien, rien du tout
Il y a quelque chose, mais comment l’expliquer, comment le décrire, aucun terme n’est adéquat pour l’exprimer. C’est la première fois que les mots me manquent, qu’est ce qui m’arrive… ?
-       Tu rougis, tu es sur que tout va bien ?
-       Oui oui, c’est rien.
Tout en lui répondant elle scrute la foule à la recherche de cet Homme, de ce Rêve, pour pouvoir à nouveau se plonger dans Son regard, pour être sur qu’Il ne soit pas une illusion. Mais ses yeux ne trouvent pas l’Etre recherché, il n’y a que la masse qui continu son mouvement comme si  rien ne c’était passé.
Mais c’est-il réellement passé quelque chose ?
Il a disparut comme Il est apparut.
Et moi tout ce que je demande c’est qu’il réapparaisse.
-       Lara, tu m’inquiètes, on dirait que tu as vu un fantôme.
Non, c’est un ange que j’ai vu.
 

 

Lara passe le reste de la journée complètement détachée, absente. Son esprit et toute sa capacité d’attention sont restés là bas, sur le trottoir. Elle suit Sheila machinalement, choisit des vêtements, les essaye et les achètent par automatisme. Le trouble produit par ce simple contact visuel persiste. Mais malgré tout ses espoirs, Il reste introuvable.
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvJeu, 10 Avr 2008 19:01:30 +000001Jeudi 2008----120742. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

Joli!
Après ce vide occasionné par cette personne absente, au début (le suspense dure on ne sait toujours pas de qui il s'agit!), un nouveau personnage entre, s'imposant dans le coeur de Lara. On se pose beaucoup de questions : va-t-elle le retrouver? Qui est-il?

J'attends avec impatience la suite, parce que la patience n'est pas ma plus grande qualité! Okay
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

abdel


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 64
Localisation: maroc
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Plume en or.: 53
Moyenne de points: 0,83

Message Posté le : 18 pmvDim, 13 Avr 2008 15:12:19 +000012Dimanche 2008----120342. (2008)    Sujet du message : nouvelle pour concours Répondre en citant

La suite côté style est mieux étoffée, quoique des erreurs d'inadvertance, facilement rattrapables, persistent.
Mais on sent les émotions décrites de manière  claire et directe.

On a l'impression que la trame va s'étaler en longueur et langueur aussi, ce qui n'est pas pour "arranger" la patience du lecteur. Il vaut mieux annoncer la couleur dès maintenant.

Une histoire doit accrocher dès le début, dès les premières  pages. Il faut toujours poser des jalons de suspens, de mystère, pour baliser la route du lecteur et attiser sa soif de savoir.

C'est comme à la pêche : appâter le lecteur pour l'accrocher, lui donner un avant-goût du plaisir de lire qui l'attend. Tant que l'appât est maigre ou moins achalandé, il s'en lassera et s'en détournera.

Bref, on ne sait pas si Lara va renouer avec son premier amour ou  vivre un drame avec cet inconnu. Car filer une vie douce ou le parfait amour n'est pas aussi alléchant que ça comme lecture.

La suite nous en fixera. N'est-ce pas ?
_________________
Rien ne sert de discourir, il faut parler à point.


Revenir en haut
              

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvLun, 28 Avr 2008 20:31:26 +000031Lundi 2008----120842. (2008)    Sujet du message : suite Répondre en citant

voila la suite, j'ai de plus en plus de mal à continuer, et je déteste me forcer à écrire mais voila, le concours approche, donc à mon avis ce n'est pas très bon... j'attend vos remarques...


Elle se réveille le lendemain matin à 11h00 avec la ferme intention de ne plus repenser aux évènements de la veille. La fatigue qu’elle ressentait s’est faite plus légère.


Efficace ces petites pilules…


Lara prend une douche, se prépare un brunch et pour la première fois depuis longtemps, n’écrit rien de la journée. Elle reçoit un appel de son éditeur et refuse les interviews avec de célèbres magasins, Elle passe l’après midi à regarder des films, mettre à jour son site web et se délecter de la lecture de ses auteurs favoris.
Le soir arrive, le soleil se retire et laisse le soin à l’électricité de le remplacer. L’heure du vernissage approche. Lara s’habile de la toute nouvelle robe qu’elle a acheté la veille. Le tissu noir, léger lui dénude les épaules et lui tombe jusqu’aux genoux. De petits brillants illuminent sa silhouette, comme la voute céleste parsemée d’étoiles.


Maquillage ? Ou pas ?


Après une longue hésitation elle opte pour un léger fard à paupière blanc qui éclaire son regard, un trait de crayon noir accentue ses yeux bridés. Elle s’examine d’un œil critique dans un miroir plein pied : sa silhouette fine et élancée, ses cheveux châtains presque noirs, ses lèvres pulpeuses embellies par un gloss, comme si la pluie avait offert quelques une de ses gouttes pour parer sa bouche. Des cernes sous ses yeux noisette sont les seuls témoignages de ces nuits privées de sommeil, vestige de l’écriture.


Pas mal
Acceptable
Ca pourrait être pire



Chez elle, l’orgueil n’est pas présente, l’humilité domine, augmenté par un manque de confiance en elle.


Je suis banale, une femme ordinaire qui n’a rien de plus que les autres, à part un don volatile, éphémère.


Elle attrape son petit sac à main en cuir, éteint toute les lumières, ferme la porte de son appartement et prend l’ascenseur pour descendre au parking. Le bruit de ses talons au contact de l’asphalte raisonne dans ce désert de béton. Elle s’avance seule sous la lumière froide des néons, ouvre sa voiture et pénètre dans sa BMW. Elle  enclenche le contact et sort à la surface, s’engage dans la circulation, se mêlant au flux mouvementé des automobilistes new yorkais. Après 10 minutes de trajet, elle parque sa voiture non loin de la salle de vernissage, En sortant, Lara est accueillie par un air lourd et chargé d’humidité, le ciel laissant déjà échappé des gouttes présage un orage. Elle se réfugie dans le bâtiment en remerciant l’homme qui lui ouvre la porte.
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à18 amvVen, 17 Aoû 2018 10:59:30 +000059Vendredi 2008----121042. (2018)    Sujet du message : nouvelle pour concours

Revenir en haut
              

   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum .::. Nouvelles.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.