ecrire, commenter et être commenté.
Forum déstiné à partager nos écrits en tous genres, entre passionés de l'écriture.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Debut de roman - Magic Land
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum  .::. Vos écrits.  .::. Romans-Essais.

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
Ayu


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 8
Plume en or.: -1
Moyenne de points: -0,13

Message Posté le : 18 amvDim, 30 Mar 2008 10:57:46 +000057Dimanche 2008----121042. (2008)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land Répondre en citant

Voilà un début de roman, qui n'est plus tout récent (la suite par contre l'est un peu plus). C'est du fantastique, je l'avais écrit pour mes amies.

                                                                                               Magic Land


Chapitre 1 : L’arrivée d’Icea


Salut ! J’m’appelle Icea, j’ai 15 ans et je suis au lycée. Il y a très peu de temps, je n’étais qu’une jeune fille parmi tant d’autre (ou presque, mis a part le fait que j’ai fait sauter mon collège à 11 ans et été au commissariat de police une bonne dizaine de fois). Enfin bref. Un jour, alors que j’étais en train de taguer mon établissement scolaire, je me retrouvai dans un monde totalement étrange. Voilà comment ça c’est passé : pendant une seconde, j’eu un blanc. Cette seconde passée, je regardai autour de moi : des personnes habillées comme pour un cosplay allaient et venait d’un bout à l’autre de la rue, entrant dans les « Magic Shop », les « Mode Shop » et autre « Shop ». Mais le plus étrange dans tout ça, c’est qu’au centre de la place où je me trouvais, il y avait une estrade sur laquelle deux hommes se lançaient...Des sorts. Du moins, c’est ce que j’en déduis lorsque je vis celui de droite transformer son adversaire en toast.  Soudain, une force invisible me fit avancer très rapidement. J’eu à peine le temps de voir ce qu’il m’arrivait que je me trouvais déjà en face d’un grand manoir. Une grande pancarte indiquait : « Demeure Incendia ». A ce moment là, j’entendis un cri à vous glacer le sang provenant du quatrième étage de cette maison (enfin, de ce château !) Mon corps toujours possédé,  il obligea ma main à appuyer sur la sonnette. Alors je sentis ma force revenir : j’étais libre de mes mouvements ! Alors que j’allais m’enfuir à toutes jambes, la porte s’ouvrit et une voix somnolente parvint jusqu'à mes oreilles :
-Ouais, c’est pour quoi ?
Une jeune fille de mon âge, en pyjama rose fluo et bonnet-oreilles-de-lapin se tenait sur le seuil de la maison. Regardant ses vêtement, je ne pu m’empêcher d’éclater de rire. Et elle aussi trouvait, apparemment, que je m’habillais bizarrement, vu sa façon de me dévisager. Soudain, une ombre poussa « lapinette » sur le côté et se plaça devant moi :
-QUI EST LA ? hurla...une jeune femme très jolie, dont le ton de la voix n’allait pas du tout avec l’apparence physique : rousse aux cheveux ondulés, habillée très joliment (enfin bon moi la mini-jupe à paillette avec le  T-shirt rouge super-décolleté, bof !) elle ne me faisait plus si peur, tout compte fait. Néanmoins, lorsqu’elle me détailla avec un regard meurtrier, je bégailla :
-Je...Je vais m’en aller ! C’est un mal-malentendu ! Au revoir...et...et désolé du dé-dérangement !
- Nan, tu ne pars pas, bougonna-t-elle, un peu calmée.
-Et...pourquoi ? demandais-je, inquiète.
-Tu es ma seconde apprentie, murmura-t-elle.
A ce moment, « lapinette » réagit :
-Quoi ? Quoi ? Quoi ? J’ai une coloc’ ? Pour de vrai ? Chouette ! C’est une humaine ? C’est quoi ses pouvoirs ? Elle s’appelle comment ? Elle a quel âge ? Elle va venir au même lycée que moi ? Dit-dit-dit Incendia !
- Calme-toi Electra. C’est jeune fille s’appelle Icea, c’est mon troisième fardeau et je n’ai été prévenue que ce matin ! M’enfin, puisque je dois le faire, je n’ai pas le choix. Hé, gamine, viens avec moi, je dois t’implanter tes pouvoirs. Dépêche, on n’a pas toute la journée !
Espérant pouvoir récolter des informations sur ce lieu plus qu’étrange (une souris rose venait de me dire pardon après m’être rentrée dedans : elle faisait au moins un mètre !), je suivis cette femme semblant se nommer Incendia, bien que n’ayant rien compris au discours qu’elle venait de faire. Après l’avoir bien regardée, je lui donnais 20 ans. Et cette « lapinette Electra », je lui en donnais 14.  Un petit peu plus petite que moi, elle avait des cheveux roses-gris très longs et de grands yeux rouges. Plutôt jolie, même si elle avait l’air d’être tombée du lit ! Nous arrivâmes donc dans une salle sombre. Au centre se trouvait un grand fauteuil, entouré par quelques tablettes où étaient disposés plusieurs flacons.
-Assis-toi...lança Incendia, l’air épuisé
Je m’assis donc. Electra regardait sa...sa quoi en fait ? Je ne savais toujours pas quels étaient les liens qui unissaient les deux filles. Des sœurs, peut-être. Enfin bon. Elle observait attentivement Incendia. Celle-ci s’empara d’un récipient bleu vif. Je remarquais alors une étiquette qui se trouvait dessus, sur laquelle était inscrit...mon nom ! Elle souleva le couvercle. Il n’y avait rien à l’intérieur.
-Tsss, il ne me les a pas encore envoyé...grogna mon hôte.
Elle sortit de sa poche un téléphone portable, qui ressemblait plus ou moins à ceux de ma ville. Sauf qu’il avait l’air d’avoir été recouvert d’or ! Elle tapa rapidement un numéro. J’entendis une voix s’élever de l’appareil :
-Bureau de l’arrivée des humains, j’écoute ?
-C’est Incendia. J’ai pas reçu les pouvoir pour la dénommée Icea que j’ai accueillie aujourd’hui.
-Ah oui, en effet, excusez-nous...On vous les envois immédiatement !
La voix semblait appartenir à une vieille dame, et on pouvait percevoir de la crainte d’après son ton. Incendia raccrocha mais garda son portable à plat dans sa main. Après quelques secondes, il y eu un flash vert qui sortit de l’écran, ainsi qu’une espèce de gelée argentée qui tomba mollement dans la bassine qu’Electra s’était empressée de placé sous le téléphone.
-Alors ça, NON ! NON, NON, ET NOOOON ! hurla Incendia, horrifiée à la vue de la masse grisâtre qui se trouvait dans le récipient.
Ne comprenant pas bien la situation, je reculai mon siège afin d’éviter de finir grillée comme le mec des arènes (on ne sait jamais...). La jeune femme tapa à toute vitesse un numéro sur son portable. Quelqu’un décrocha et, sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, elle cria de toutes ces forces :
-VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI ?!!!!!!
Je glissai à Electra :
-Pauvre interlocuteur ! J’espère qu’elle ne l’a pas rendu sourd...
Mais aussitôt, un rire se fit percevoir à travers le mobile.
-Haha, j’étais sûr que ça te rendrait furieuse ! Mais ça ne peut être qu’une bonne expérience pour toi, ma chère. De toute façon, je ne reviendrai pas sur ce que j’ai dit ! jeta la voix.
Puis il raccrocha.
-Alors toi tu me le payeras, Stanislas...souffla Incendia.
Elle se tourna finalement vers moi.
-Puisque je n’ai pas le choix...
Elle saisit la gelée et, toujours aussi répugnée, plaqua ses deux mains contre ma poitrine, la masse gluante entre nos deux corps. C’est à ce moment que ma vie commença. Enfin, ma vie, je m’entends : ma vie à Magic Land. Parce qu’il se passa un truc vraiment incroyable : la gelée entra en moi, et dans un grand éclair bleu, toute la pièce se recouvra entièrement...de glace !
-Satané pouvoir...Vraiment, c’est injuste qu’on m’ait confié cette fille ! Pourquoi elle plutôt qu’une autre, hein ? J’vous l’demande ! monologua Incendia. Bon....
Elle posa une main sur le sol.
-Incendie !
Des flammes sortirent de sa main, faisant fondre toute la glace. Moi, qui n’avais encore pas pipé mot depuis l’entrée de la chose visqueuse dans mon être, je m’exclamai enfin :
-Alors ça, c’est carrément magique ! Comment avez-vous fait ça ?
Pour la première fois depuis mon arrivée, je vis un sourire se dessiner sur le visage de la jeune femme.
-T’as intérêt à t’habituer....Puisqu’à présent, tu es une sorcière. Enfin, je pense que tu avais deviné...
-En effet, je crois qu’avec tout ce que j’ai vu dans les rues de cet endroit, je m’en doutais un peu...Mais comment ça se fait ? Mes parents sont des sorciers ? Pourquoi suis-je née sur Terre ?
Des questions se bousculaient dans ma tête. « C’est trop fort. On dirait un roman de fantastique ! Si ça se trouve, je vais me réveiller... »
Afin de vérifier mon hypothèse, je me pinçai fortement le bras, ce qui m’arracha un cri de douleur. Electra me regarda, interloquée.
-Qu’es-ce que tu fais ?!!!
-Je vérifie que je ne suis pas en train de rêver...
-Rêver ?
Incendia intervint :
-Oui, c’est des histoires qui sont dans la tête des humains et qu’ils voient comme dans un film quand ils dorment.
-Ouah, géant ! Donc en plus de dormir, tu te passes des films ?!
-Heu...c’est à peu près ça...confirma Incendia.
-Mais ouiiii, ça me revient, suis-je bête ! Sur Terre moi aussi, je « rêvais » ! Mais en arrivant ici, ça ne m’ai plus arrivé.
Je me rappelai alors de ce qui venait de se passer et je demandai :
-Mais...pourquoi avez-vous crié en voyant la masse gélatineuse grise ?
Elle fronça les sourcils.
-Argenté est la couleur des pouvoirs de l’eau sous leur forme scellée. Et je suis de nature de feu. Hors, le feu déteste l’eau –car c’est un pouvoir qu’il a énormément de mal à battre. Mais bon, puisque je n’ai pas vraiment le choix, je vais devoir faire avec.
-Ce qui veut dire que je vais rester là ?
-Oui. Tes parents t’ont adoptés –tout comme Electra- car tes parents biologiques, morts au combat, ont fait le souhait avant leur mort que tu n’apprennes ça qu’à tes 15 ans. Ils avaient de drôles d’idées, ceux-là. Mais bon, ils ont toujours été gentils avec moi. Néanmoins ne comptent pas sur moi pour l’être avec toi !!! Je suis en quelque sorte ton maître et toi, mon élève.
Je haussai les épaules. Mes parents de « sur Terre » (puisque que apparemment je n’y étais plus) m’étaient plutôt indifférents. Ils se fichaient de mes résulats scolaires, de mon attitude, etc. Ils se fichaient de si j’existais ou pas. Je me demandais même si ils se rendraient compte de mon absence.
Electra me tendit la main.
-Alors, bienvenue au manoir...Icea, sorcière de l’eau !


Chapitre 1- L’arrivée d’Icea- Fin.


Dernière édition par Ayu le 18 pmvJeu, 10 Avr 2008 18:15:56 +000015Jeudi 2008----120642. (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : 18 amvDim, 30 Mar 2008 10:57:46 +000057Dimanche 2008----121042. (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Admin
Administrateur.
Administrateur.

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2008
Messages: 68
Masculin Verseau (20jan-19fev) 龍 Dragon
Plume en or.: 48
Moyenne de points: 0,71

Message Posté le : 18 amvDim, 30 Mar 2008 11:03:56 +000003Dimanche 2008----121142. (2008)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land Répondre en citant

merci pour ce début de roman, j'éspere que tu seras vite lue par de nouveaux venus, merci de ta participation.
_________________
Votre administrateur.


Revenir en haut
              

Ayu


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 8
Plume en or.: -1
Moyenne de points: -0,13

Message Posté le : 18 pmvDim, 30 Mar 2008 12:15:48 +000015Dimanche 2008----121242. (2008)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land Répondre en citant

De rie Wink

Revenir en haut
              

abdel


Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 64
Localisation: maroc
Masculin Poissons (20fev-20mar)
Plume en or.: 53
Moyenne de points: 0,83

Message Posté le : 18 pmvLun, 31 Mar 2008 18:27:57 +000027Lundi 2008----120642. (2008)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land Répondre en citant

Le début n'accroche pas. C'est anodin.

Mais on entre dans le jeu au fur et à mesure et on s'y prend.
A partir du milieu on est pris  à s'interroger davantage ,à plonger dans le jeu des énigmes naissantes et des personnages qui pointent.
Le passage sur le rêve est  d'un réalisme saisissant.

A condition de bien planter les décors et bien présenter les personnages, la suite devrait avoir des rebondissements passionnants.
_________________
Rien ne sert de discourir, il faut parler à point.


Revenir en haut
              

Ayu


Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2008
Messages: 8
Plume en or.: -1
Moyenne de points: -0,13

Message Posté le : 18 pmvMar, 01 Avr 2008 17:47:04 +000047Mardi 2008----120542. (2008)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land Répondre en citant

Merci beaucoup abdel Mr. Green

Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à18 amvMar, 16 Oct 2018 01:16:23 +000016Mardi 2008----120142. (2018)    Sujet du message : Debut de roman - Magic Land

Revenir en haut
              

   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum .::. Romans-Essais.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.