ecrire, commenter et être commenté.
Forum déstiné à partager nos écrits en tous genres, entre passionés de l'écriture.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Lui
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum  .::. Vos écrits.  .::. Nouvelles.

Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvDim, 13 Avr 2008 16:13:54 +000013Dimanche 2008----120442. (2008)    Sujet du message : Lui Répondre en citant

Voila une des rares nouvelles que j'ai écrites et dont je suis a peut-près satisfaite. Je l'avais écrite pour un couconrs, le thème était: opération séduction.
J'attend vos remarques, et à votre avis: hors sujet, ou pas?


                                                                   Lui


Elle ne ressent plus que ce vide indescriptible, comme un poids qui l’empêche d’aller de l’avant, qui l’oblige à vivre dans Son souvenir. Un vide qu’aucune parole de réconfort, d’où qu’elle vienne, aucune boule de glace ou carré de chocolat, aucune personne ne pourront jamais combler. Car le vide qu’Il a laissé restera pour toujours dans son cœur. Le vide qu’elle n’avait pas remarqué avant qu’Il n’apparaisse dans sa vie. Personne ne prendra plus autant d’importance pour elle car Lui : c’est Lui, ou plutôt c’était : la douceur de Ses mains, la caresse de Ses lèvres, la sensualité de Sa voix, la chaleur de Ses yeux, l’enlacement de Ses bras comme une barrière contre la dure réalité du monde : une bulle hors du temps, indestructible.
Et ces huit années qui les éloignaient et les rapprochaient à la fois. Ses huit années de maturité, d’expérience, de lucidité et de réalisme. Et elle : ses huit années d’insouciance, de légèreté, de naïveté et d’espoir. Ces huit années de différences et de difficultés parfois, parce qu’elle avait 15 ans et lui 23 ce n’était pas possible, ça ne se faisait pas… Mais eux ils continuaient, envers et contre tout : contre toutes les personnes qui ne les comprenaient pas, contre ses parents et contre l’éthique.

Faute à qui ? Au hasard ? Au destin ? A la fatalité ? Eux ils n’avaient rien choisi, ça leur était tombé dessus et ils faisaient avec.
Comme la douleur : en réponse à l’absence, en préface au désespoir. La douleur non pas physique mais intérieure. Quand son regard devient vide, lassé de chercher en vain le Sien. Quand sa vie s’arrête mais que le monde autour d’elle continue à évoluer, toujours trop vite. A ce moment-là elle se rend compte qu’elle a touché le fond, elle n’attend même plus la main qui lui hissera la tête hors de l’eau. Plus rien n’est important car Il n’est plus là, pour lui dire que tout ira bien, qu’Il veillera sur elle, qu’Il la protègera, toujours, « toujours ma petite perle », ses mots résonnent encore dans sa tête, comme le souvenir d’une mélodie enivrante. Les « toujours » s’étaient avérés un peu plus courts que prévu, anéantissant sa confiance déjà fragile.

Et là, elle perd le goût de tout : grandir est inutile puisqu’Il n’est plus là pour la guider, ses études deviennent futiles car on n’y apprend pas comment faire revenir un Ange. L’envie de Le rejoindre là haut se fait de plus en plus grande : quitter le monde qui se dégrade, ces êtres corrompus qui ne se battent que pour leurs avantages. Quitter toutes ces guerres inutiles et la stupidité humaine qui empoisonne sa propre planète, pour être à nouveau dans Ses bras et vivre son amour enfin libre, protégé par la muraille de l’éternité. Mais ce n’est qu’égoïsme que de penser à son propre bonheur alors qu’il y a des personnes qui tiennent à elle, qu’elle ne peut se résoudre à leur imposer sa propre souffrance. Alors il faut se résigner à rester et à faire semblant. Pour la famille, les amis et pour toutes les personnes surprises de ne plus la voir sourire, de ne plus l’entendre rire…

Et elle qui s’est résignée à vivre, s’enfermant dans le silence pour être plus proche de Lui, cherchant en vain une solution, donnant toujours la même réponse aux personnes qui s’inquiètent pour elle : « tout va bien, merci ».
Elles ne peuvent pas comprendre, elles ne peuvent pas Le ramener, elles ne peuvent pas la laisser partir la laisser partir. Comment la vie pouvait - elle lui donner une raison de vivre pour ensuite la lui reprendre, un jour de pluie alors qu’Il venait chez elle en voiture, la chaussée trop glissante Lui avait été fatale. Elle n’a même pas pu Lui dire adieu, Lui dire qu’elle L’aimait comme elle n’aimerait jamais plus, Le voir une dernière fois, sentir Sa chaleur, cette complicité dans leur regard, entendre Sa voix la rassurer une toute dernière fois…

Et tous ces sentiments qui la hantent : le sentiment déchirant de la culpabilité, entêtant, obsédant, car c’était pour elle qu’Il avait pris Sa voiture. Pour être près d’elle un peu plus vite qu’Il avait peut-être dépassé les limites, quelques kilomètres qui avaient scellé leur destin, lui donnant une tournure tragique, mettant fin en quelques secondes à leur bonheur, à leurs projets et à leurs espoirs ; forçant leur séparation. Puis le sentiment de L’avoir trahi, car elle n’a pas tenu la promesse d’être avec Lui, où qu’Il aille, car elle n’a pas tenu la promesse de tout partager avec Lui : l’oxygène qu’elle respire, Lui n’en profite plus. Le sentiment d’impuissance devant la cruauté de la vie, l’impossibilité de remonter le temps, de changer le cours des choses. Et enfin le sentiment de désespoir car ses larmes ne Le feront pas revenir et ne la soulage pas non plus, ses prières qu’elle avait fait pour la laisser partir, pour la laisser fermer les yeux une dernière fois, pour la laisser quitter son corps aux paupières closes et au cœur qui déjà ne bat plus, ne s’étaient pas réalisées.

Son adolescence était finie, elle n’était pas non plus devenue adulte, juste lucide. Comme certaines personnes âgées, elle attendait la mort avec la pensée que son temps sur cette terre était écoulé, qu’elle n’avait plus rien à accomplir.

Mais la vie, semblable aux dédales d’un labyrinthe où on s’égare, pareil à un fleuve changeant qui passe du tumulte à la tranquillité, pouvait encore essayer de faire son « opération séduction », pour la retenir, lui donner quelque chose à quoi se raccrocher, quelque chose pour ne pas sombrer, pour l’empêcher de se complaire dans Son souvenir. Quelque chose qui lui rende la vie plus douce à supporter. Quelque chose qui lui redonne envie de vivre, tout simplement…
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

Publicité






Message Posté le : 18 pmvDim, 13 Avr 2008 16:13:54 +000013Dimanche 2008----120442. (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvLun, 14 Avr 2008 14:54:12 +000054Lundi 2008----120242. (2008)    Sujet du message : Lui Répondre en citant

Le texte est très émouvant, et cette façon de mettre une majuscule à tout ce qui se rapporte à cet être aimé accentue plus encore la douleur de la perte subie par la jeune fille.

Il demeure quelques petites maladresses de style, qui devraient, selon moi évidemment, être changées, mais ces détails sont insignifiants car le texte en lui-même est magnifique.

En lisant la nouvelle, je me suis demandée quel rapport elle avait avec le sujet de ce concours, et je n'ai pas du tout pensé à cet aspect de la séduction.
Ainsi, ton dernier paragraphe surprend et je trouve que c'était bien choisi de garder le suspense jusqu'à la fin.

Et tu n'as pas gagné ce concours?


Au plaisir de te lire Okay
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

angel


Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 23
Localisation: Suisse
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Plume en or.: 29
Moyenne de points: 1,26

Message Posté le : 18 pmvMer, 16 Avr 2008 13:27:32 +000027Mercredi 2008----120142. (2008)    Sujet du message : Lui Répondre en citant

merci princess de lune.
Non je n'ai aps gagné le concours, j'ai recu une lettre bidon qu'il envoie a tout le monde, alors que je chercher simplement a avoir des critique et non a gagné...
_________________
le remède à la vie: l'amour. Le remède à l'amour: la mort.


Revenir en haut
            MSN   

priincess-de-lune
modérateur.
modérateur.

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2008
Messages: 67
Localisation: Loin de ce monde de guerre...
Féminin Cancer (21juin-23juil) 猴 Singe
Plume en or.: 72
Moyenne de points: 1,07

Message Posté le : 18 pmvMer, 16 Avr 2008 17:44:46 +000044Mercredi 2008----120542. (2008)    Sujet du message : Lui Répondre en citant

Je te comprends : ce genre de lettres impersonnelles tirée en centaines d'exemplaires, où il est marqué : "Merci d'avoir participé, votre écrit était de qualité, mais..."

Quelquefois, c'est à se demander s'ils ont lu ta nouvelle!
_________________
Quand les mots auront le pouvoir de guérir tous les maux, il me suffira de lire dans ton regard pour me sentir mieux.


Revenir en haut
      Visiter le site web du posteur        

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à18 amvVen, 16 Nov 2018 11:31:06 +000031Vendredi 2008----121142. (2018)    Sujet du message : Lui

Revenir en haut
              

   ecrire, commenter et être commenté. Index du Forum .::. Nouvelles.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.